Une réponse sur “Tant d’absence”

  1. Comme d’habitude…
    on ne s’habitue pas
    à la mort
    surtout lorsqu’on ne l’a pas vue venir
    qu’on ne l’a pas vue
    point
    comme d’habitude
    tes mots qui dérangent
    qui remuent de l’intérieur
    alors qu’on pensait peut-être s’être habitués

Laisser un commentaire