Plier..

Je prends un simple carré ou un rectangle de papier…

ORIGAMI  |  GALERIE  |  L’ESSENTIEL  |  DOCUMENTS

Je fais de l’origami comme on fait du Lego, de la couture, de la cuisine, ou comme on monte un meuble Ikea : je suis un plan. Pour comprendre les plans, il faut connaître certaines conventions :

  • deux grandes notions fondamentales : le pli vallée et le pli montagne
  • des indications de mouvements ou de vision : des marques de pli, des flèches, des points, pli et contrepli, pli retourné, pli renversé, pointe enfoncée ouverte ou fermée, etc.
  • des séquences et des formes de base : base du cerf-volant, base préliminaire, base de la bombe soufflée, base de l’oiseau, base de l’oiseau étendue, base du poisson, blintz, pli pétale, pli oreille de lapin, pour ne nommer que les plus traditionnelles.

Codesde base  origami
HAUTE RÉSOLUTION

Dans la majorité des livres d’origami, ces conventions sont explicitées. Cela m’a permis de développer rapidement une forme d’autonomie quand je me suis initié à cette forme d’art.